Rss Les robots mobiles

Sommaire:

 

Les robots mobiles sur chenilles



Ces plates-formes sont beaucoup plus à l’aise avec les obstacles, pour un coût guère plus élevé. Cependant, le rendement est mauvais, à cause des pertes par friction lors des virages.

En effet, pour tourner, les chenilles doivent glisser contre le sol.
C’est ce glissement qui est encore à la source du deuxième inconvénient majeur.
Il empêche tout asservissement reposant sur le comptage des tours de roues.

Les robots à chenilles sont donc réservés à des sols réellement difficiles et nécessitent un repérage extérieur pour leur asservissement, c’est pourquoi ils sont peu répandus.

Une plate-forme de ce type vous est présenté ci-dessous :

Cliquez sur l'image pour télécharger le guide de construction !


rover



Télécharger le programme NXT-G du grand rover en cliquant sur l'icone suivante : grand_rover



Vous trouverez aussi un jolis petit robot du nom de MORPH :

Cliquez sur l'image pour télécharger le guide de construction !


morph



Télécharger le programme NXT-G de MORPH en cliquant sur l'icone suivante : rotabot



 
 « Page précédente
Les robots mobiles sur roues
 1  2  3  4  5  6 
Page suivante »
Les robots mobiles sur pattes 
 
 
Aucune note
Ecrit par: FRED_80 Le: 15/03/12