Forces et faiblesses du e-commerce

Par thomas , le 1 juillet 2021 , mis à jour le 19 juillet 2021 — 10 minutes de lecture
e-commerce

Le e-commerce est un secteur en plein développement. Au fil des années, ce secteur a connu des avancées technologiques et il a connu une croissance exponentielle. En effet, l’e-commerce est devenu extrêmement important et représente plus de 15% du commerce mondial. Cette croissance est basée sur le fait que les gens préfèrent acheter sur internet qu’en magasin physique. En effet, la plupart des internautes ont tendance à faire leurs achats sur internet et dans ce cas, on parle d’e-commerce.Qu’est ce que le e-commerce ?

Qu’est ce que le e-commerce ?

L’e-commerce est un système de transaction et de distribution de biens et services en ligne, il est donc possible que les acheteurs et les vendeurs poursuivent leur transaction sans se rencontrer physiquement. L’e-commerce utilise des modèles variés qui sont adaptés aux produits vendus.

Il est difficile de donner une définition du e-commerce car il y a beaucoup d’utilisations possibles pour ce système. Il peut être défini comme une activité commerciale menée par le biais d’Internet.

Certains types d’e-commerce sont les suivants :

  1. Le e-commerce traditionnel qui utilise les catégories classiques telles que les magasins en ligne, les ventes à distance, le marketing direct et la vente par correspondance.
  2. Le commerce électronique qui est une forme d’e-commerce consistant à vendre certains produits en ligne sans passer par un vendeur physique.
  3. Le commerce étendu qui consiste à vendre un grand nombre de produits différents en ligne avec plusieurs tâches qui ne peuvent pas être réalisées sur place. Les tâches ne feront pas appel aux mêmes personnes que celles chargées du marketing traditionnel et du marketing relationnel.
  4. Le commerce multi-niveaux qui est un type d’e-commerce qui permet aux acheteurs et aux vendeurs de communiquer entre eux en échangeant des informations confidentielles ou privilégiées sur les produits que les acheteurs souhaitent acquérir.

achat en ligne

Quels sont les forces et les faiblesses du e commerce ?

Les forces du e-commerce

Au moment où les commerçants peinent à faire des affaires, le e-commerce réussit à se développer et contraint les sociétés traditionnelles à réagir. Les spécialistes s’accordent pour dire que ce mode d’achat à distance a toute sa place sur le marché. Selon une étude de l’Ifop, un tiers des Français ont commandé des produits en ligne au cours de l’année écoulée. Le recours au e-commerce est donc un choix qui s’impose comme une évidence pour les vendeurs qui souhaitent améliorer leur chiffre d’affaire.

Les faiblesses du e-commerce

Malgré toutes ses atouts, le commerce électronique a aussi ses faiblesses. En effet, il est impossible pour un internaute de toucher la marchandise qu’il souhaite acheter avant de passer à la caisse. Les réservations par Internet peuvent donc être perdues si la livraison est retardée, ce qui arrive très souvent avec les commandes internationales. De plus, il n’est pas possible de modifier une commande après la validation et cela peut créer des problèmes quand on passe commande en ligne sans réfléchir aux conséquences.

Pourquoi faire du e-commerce ?

Le e-commerce est un moyen de commerce qui s’est développé avec la progression des nouvelles technologies. Il est caractérisé par des transactions effectuées sur internet, électroniquement, sans l’intervention physique d’un commerçant. Cette forme de commerce est récente et elle est encore à ses débuts au niveau international.

La France, pays industrialisé et historique champion incontesté de la distribution, voit son commerce traditionnel se développer lentement, alors que celui sur internet croît rapidement.

L’utilisation du commerce électronique pour vendre et acheter des produits et services a généralement été découragée au début des années 2000, en raison d’une forte concurrence, d’une baisse des prix et d’une large disponibilité de produits ou services identiques. Mais cette forme de commerce ne cesse de progresser pour atteindre aujourd’hui 1,5% du commerce total en France.

Il existe actuellement plusieurs sites qui proposent aux particuliers d’acheter des produits et services : vente chaussure, vente meuble, vente voiture, vente appartement, vente tout occasion. Les entreprises ont également commencé à adopter ce mode de diffusion ; on trouve des sites qui proposent aux entreprises de vendre leur produit ou service (vente textile) ou même proposent une offre complète (gestion commerciale).

Ces sites permettent aux entreprises de se mettre en avant sur internet. Les entreprises peuvent faire appel à des sociétés spécialisées dans la création de sites web (SEO). Ces sociétés vont chercher à optimiser le site pour que celui-ci soit référencé sur les moteurs de recherche. Le site va être indexé afin qu’il apparaisse parmi les premiers résultats lorsque l’internaute tape une requête correspondante.

commerce en ligne

Combien rapporte le e-commerce ?

Ce secteur est en croissance constante depuis plusieurs années. Avec l’essor de la vente par internet, les entreprises ont trouvé un nouveau canal de commercialisation. Aujourd’hui, l’acte d’achat est facilité et plus rapide pour les clients, qui ne doivent plus se déplacer pour se rendre sur les étalages physiques des commerçants.

De plus, les différents vendeurs se livrent une concurrence féroce sur les prix, ce qui permet aux consommateurs d’acheter à meilleur prix que dans les magasins physiques. Cela peut sembler paradoxal étant donné que les frais de livraison et de gestion sont souvent supérieurs.
La question est donc de savoir si le commerce électronique est rentable pour les commerçants et si il permet aux acheteurs d’avoir un avantage.

Pourquoi une entreprise doit connaître ses forces et ses faiblesses ?

L’entreprise est libre, tant qu’elle reste dans la limite des règles qui lui sont appliquées. Le but de toute entreprise est de réaliser des bénéfices sur les ventes. Pour y arriver, cette dernière doit connaître au mieux son domaine d’activité, et les données pertinentes qui y ont trait. Il est important également pour elle de savoir comment évoluent les marchés, ce qui constitue un avantage sur les autres entreprises.

Les données concernant l’entreprise permettent à cette dernière de mettre en place efficacement des stratégies commerciales permettant d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Mais elles ne sont pas toujours faciles à obtenir.

Il existe certains outils permettant de se faire une idée à peu près claire de l’activité de l’entreprise, dont : le bilan, le plan d’affaires, le business plan, la gestion commerciale et financière, l’analyse financière, la gestion du risque, le diagnostic financier ou encore le bilan social. Ces outils doivent être utilisés conjointement pour pouvoir avoir un aperçu global et complet de la situation.

La quantité et la qualité des informations fournies par ces outils dépendent essentiellement de la volonté (ou du temps) que déploie chaque entreprise pour y consacrer des efforts.

Faire un SWOT de son e-commerce

Dans le secteur d’activité du commerce électronique, il est important de faire une étude SWOT afin d’évaluer les forces et les faiblesses de l’entreprise. La signification du terme SWOT est “Strenghts, Weaknesses, Opportunities, and Threats”. Ces 4 critères permettent de définir le profil d’une société en fonction des principaux éléments qui sont à analyser.

SWOT: La force ou la capacité d’une entreprise à réaliser les produits ou services proposés sur son site Internet.
Principalement utilisé pour mesurer la dynamique commerciale d’un site, elle peut être basée sur les activités vente et/ou commande.

Selon les études, une des principales faiblesses des commerçants en ligne est la difficulté à fidéliser leurs clients. Pour améliorer ce point, il est possible de proposer des cadeaux aux clients acquéreurs ou à ceux qui ont déjà commandés sur votre site. Il peut également être envisagé de mettre en place un système de parrainage avec un partenaire tiers qui serait chargé des cadeaux promotionnels.
Pour améliorer sa visibilité et sa notoriété, il est possible de créer une stratégie marketing qui passe par le bouche-à-oreille (par exemple: réseaux sociaux), ou encore d’investir particulièrement dans la publicité (par exemple: annonces Google Adwords).

Le nombre de produits disponibles pour un client selon qu’il soit enregistré ou non sur votre site peut être un autre point faible pour votre entreprise. En effet, il semblerait que certains clients soient plus fidèles aux commerçants traditionnels ne disposant pas forcément tous les produits qu’ils souhaitent sur leur site Internet. Quoi qu’il en soit, il est possible de trouver des solutions pour augmenter la gamme de produits proposés. Par exemple, il est possible de mettre en place des produits à la demande, ou encore de faire du Dropshipping.

Si votre site est enregistré sur les comparateurs de prix comme Priceminister, il est important de veiller à ce que les tarifs soient plus réduits que la concurrence. Quoi qu’il en soit, il est possible que certains clients ne souhaitent pas recevoir les autres produits proposés par votre société. Il est donc nécessaire de proposer une gamme plus large afin que chaque personne puisse trouver ce qu’elle souhaite.

Le nombre de commandes effectuées sur votre site peut être un autre élément à prendre en compte lors d’une étude SWOT. Il semblerait que les commerçants traditionnels aient entre 18 et 20% des commandes sur leur site Internet comparativement aux commerçants en ligne qui n’ont que 10% des commandes. Pour améliorer ce point, il est possible notamment d’augmenter la gamme de produits proposés et/ou d’augmenter le nombre de cadeaux promotionnels, en fonction du profil de vos clients.

Selon votre secteur d’activité, il serait bon d’investir dans un plan marketing innovant afin d’attirer les clients qui ne sont pas encore familiers avec votre site Internet. De plus, si vous proposez des produits peu connus (par exemple: alimentaires), il serait bon d’utiliser différents supports publicitaires pour informer les futurs clients sur la qualité et le prix des produits offerts.

Il est important de rappeler à tout moment au client l’identité et le droit de retrait dont il bénéficie lorsqu’il soumet sa commande sur le site Internet. Il serait également bon d’utiliser les données personnelles du client (Nom, Prénom) afin qu’il puisse s’identifier facilement sur son propre site Internet.

Le e-commerce est un domaine encore en constante évolution. Il possède plusieurs forces ainsi que quelques faiblesses. Sa force réside dans le fait de pouvoir facilement communiquer avec ses clients. Cela permet d’avoir un impact positif sur la relation client en prenant en compte le son pouvoir de négociation. De plus, le e- commerce permet une meilleure efficacité à l’entreprise et réduit les coûts de déplacement. Malgré tout, le e-commerce présente de nombreuses faiblesses qui ont tendance à freiner son utilisation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.