Définition progrès technique et son impact

Par thomas , le 6 juillet 2021 , mis à jour le 5 juillet 2021 — 10 minutes de lecture
progrès technique

Le progrès technique est depuis l’âge de pierre presque toujours en mouvement. Le progrès technique consiste à améliorer les équipements technologiques pour le rendre plus performant et plus efficace dans la vie de tout les jours.

Qu’est-ce que le progrès technique en économie

Le progrès technique a toujours eu des conséquences sur la croissance économique. En effet, les innovations produites par l’industrie ont une influence sur la production et donc sur la croissance économique. Une grande partie de ce progrès technique est liée aux industries qui utilisent des technologies de l’information et de la communication, ou encore aux nouvelles technologies.

L’innovation progresse à un rythme plus lent que celui du progrès technique en général. Ainsi les inventions ne peuvent pas s’adapter à une augmentation constante du progrès technique, mais elles le rattrapent peu à peu au cours du temps et contribue à faire connaître les avantages qu’elles apportent dans notre société.

En revanche, les gains productivité provoqués par le progrès technique ont diminuer au fil du temps car il existe une limite au-delà de laquelle on ne pourra pas aller sans introduire une révolution industrielle où tous les processus seront changés en profondeur. Le progrès technologique tendrait ainsi vers l’autodestruction créatrice puisque chaque innovation produit des destructions réciproques entrainant des pertes d’emplois dans certain secteur (ex: Fermeture de mines).

Comment définir le progrès technique ?

Le concept de progrès est complexe, car il est difficile de lui donner une définition qui ne soit pas équivoque. Certains considèrent que seul le progrès technologique permet d’établir un étalon quantitatif du progrès social. En effet, on peut faire correspondre à ce dernier des notions comme la croissance économique ou la productivité du travail. D’autres pensent qu’il faut prendre en considération les facteurs sociaux et culturels pour estimer le niveau de prospérité d’une société sur une période donnée. Quoi qu’il en soit, il est possible de distinguer trois façons différentes d’appréhender cette notion :

– La première approche s’appuie sur les génies intellectuels qui ont contribué au succès technique contemporain comme Joseph Schumpeter, Robert Solow. Ils définissent le progrès technique comme l’innovation réalisant des gains productivité (coupages bénins) et produisant des destructions créatrices (changements disruptifs). Selon eux, cette combinaison entraine une progression constante de la productivité et augmente ainsi le niveau socio-economique global ;

– La second approche observe la relation entre la croissance du PIB et les investissements techniques pour étudier si ceux-ci influent sur celle-ci ; Il semblerait que non puisque les pays ayant un taux élevés d’investissement ont aussi un taux élevés de croissance mais pas inversement ; Selon certains chercheurs , on aurait observés que les pays riches auraient tendance à investir moins souvent que les autres afin d’accumuler plus vite des richesses ; Cependant, certains pays ont montré une exception concernant ce constat générale puisqu’ils prône une stratégie “hardware” qui consistait à accroitre sa production par tous ses moyens plutôt que rechercher avoir toujours plus ; Cela expliquerait notamment pourquoi certains pays asiatiques auraient connu tant de succès industrielle par rapport aux européens.progrès

Quelles sont les 3 formes de progrès technique ?

Les trois formes de progrès technique : croissance endogene, croissance exogene et innovations.

La croissance endogène est une croissance qui vient à partir des gains d’efficacité en production. Cette efficacité provient principalement des techniques : elle est notamment la conséquence du progrès technique, qui consiste à introduire des innovations ou de nouvelles technologies dans le processus de production (exemple : introduction de l’ordinateur). La recherche et développement étant également un moyen parmi tant d’autres pour améliorer l’efficacité productive. Ces modifications produisent une augmentation du capital productif du système (cours) et donc augmentent la productivité globale du travail (productivité facteurs). Ce processus permet également un réinvestissement plus important vers les activités innovantes. Il existe 2 cas particuliers, respectivement appelés les effets destructeurs créateurs et la destruction créatrice ; cependant il n’est pas ici question de ceux-ci.

Il y a ensuite la croissance exogène qui provient des forces extérieures au système étudié, cela peut être une innovation venue d’une autre sphère que celle visée par le système étudié comme lorsque le secteur automobile voit arriver une technologie telle que les batteries lithium-ion, ou encore quand il se produit un changement politique majeur tel que lorsque Barack Obama devient président des États-Unis en 2009 ou bien quand François Mitterrand remplace Valery Giscard d’Estaing en 1981.

Ces forces extérieures ne peuvent pas toujours être signalée au cours du temps car elles surviennent souvent sans prévenir et viennent bouleverser tous les plans établis à ce moment-là ; elles ont pour conséquence directe une modification substantielle dans tout le système social examinée car si après avoir repris son chemin initial après avoir connu cette perturbation majeure il y a toujours eu mutation important sur chacun des différents plans sociaux (exemple: monde diplomatique) alors on parlera plutôt de transformation radicale plutôt que simplement révolution…

le progrès technique avantages et inconvénients

Le progrès technique est un phénomène inévitable qui est essentiel pour assurer la croissance économique. Il y a des avantages et inconvénients que ce soit pour l’individu ou à l’échelle du pays.

La croissance économique est une condition nécessaire au progrès technique. Les progrès techniques sont des innovations qui permettent de produire plus et de gagner en productivité, ce qui permet dans un premier temps aux salariés de faire augmenter leur niveau de vie.

Cependant, les effets du progrès technique ne se limitent pas à la production et à la productivité mais il peut aussi être destructeur si les personnes ne disposent pas du capital suffisant pour investir dans ces technologies révolutionnaires.

Cela entraîne la destruction créatrice : c’est-à-dire une technologie révolutionnaire va provoquer une disparition temporaire d’emploi jusqu’à ce que les personnes soient formés sur cette nouvelle technologie. Le but final étant d’accroître la productivité et donc le revenu disponible des individus sans qu’une augmentation significative du chômage survienne allant parfois jusqu’à 50%.

Les avantages liés aux progrès techniques sont beaucoup plus importants quand on considère son impact sur le macro-niveau, notamment parce que chaque innovation permet une meilleure utilisation des ressources naturelles comme l’eau ou encore le pétrole qui diminue grandement les coûts pour tous les pays qui en ont besoin.

La diminution des coûts se traduit au final par une baisse générale des prix permettant aux consommateurs potentiellement moins riches d’acheter plus facilement certains produits moins cher à cause de cette baisse due aux progrès techniques (ex : voitures). Les gains provenants d’une meilleure utilisation des ressources naturelles grâce au progrès technique dépassent largement les coûts occasionnés par un déclin temporaire de certaines activités industrielles traditionnelles (ex : textile).

Exemple de progrès technique

La technologie est un domaine qui évolue à chaque jour. Innovations et nouvelles technologies se développent continuellement afin de répondre aux besoins du marché. Les progrès techniques ont permis une croissance économique sans précédents depuis la Seconde Guerre Mondiale. L’innovation contribue aussi au développement économique, car elle crée des emplois et augmente le produit intérieur brut. Ces innovations ont aussi pour but d’enrichir notre quotidien et lutter contre les changements climatiques en diminuant les consommations d’énergie fossiles.

Cette notion est très importante pour l’avenir de notre jeunesse qui sera amenée à s’adapter à ce changement rapide dans la société où les études sont toujours plus difficiles et concurrencées entres elles parce que cette notion permet aux universités de reconnaître tous les cours que nous avons suivis durant notre cursus scolaire afin qu’ils puissent être retranscrits sur nos diplômes.

Les progrès techniques sont essentiels pour le dynamisme du pays, il représente une capacité endogène au processus socio-économique, qui favorise la croissance exponentielle des activités productives offertes par un système capitaliste moniste. Il constitue ainsi une ressource indispensable pour le développement économique et social du pays dans son ensemble.

En effet, il apparaît comme un facteur indifférent au mode de production capitaliste moderne axée sur une production industrielle dont la sphère productive est constituée principalement des technologies information communication (TIC). La technique ne doit pas être considérée comme reproductrice ; elle peut accomplir des transformations beaucoup plus significatives sur les modes production capitalistes grâce à son pouvoir destructeur créateur.

Par exemple, on commence à voir surgir toute sortes de 3D-printers qui permettent d’imprimer absolument tout type de produits : objets publicitaires (par exemple: maisons), matière première (par exemple: bijoux) ou encore prothèses dentaires ou réparations automobiles.

Les TIC représentent 63% du marché mondial actuellement, soient beaucoup de milliard $ US dollars annuellement. Elles constituent «une activité productive», étant donnée que celles-ci accroissent rapidement les gains productivité. Les TIC fournissent gratuitement tout type informations aux salariés via internet (livres numériques), facilitant ainsi l’accumulation savante chez ceux-ci tout en réduisant drastiquement le cout global liàà১ au travail physique, dont la valeur se trouve engagée petite parcelle relativement petite comparativement aux gains productivité.- Le terme «  »progrès technique » », utilisait icien par Joseph Schumpeter, renvoie généraleemennt à « la croissance endogénne » résultante de l’innovation technologique; Mais il convient cependant ‘de distinguer entre autres notions: croissance endogène, progrès technique, technique.

Quel est le but du progrès technique ?

Le but du progrès technique est un sujet controversé. Il y a deux points de vue, selon si on considère que le progrès technique a pour objectif d’amener à une croissance économique ou s’il est surtout destiné à réduire la durée de travail des hommes.

La notion de croissance et l’innovation telle que définie par Joseph Schumpeter sont centrale dans son analyse. Selon Jean-Jacques Rousseau, il ne faut pas opter entre les modes productifs industriel et artisanal mais faire cohabiter les modes productifs pour atteindre une société harmonieuse. Joe Robinson critique le capitalisme moderne qui privilégierait la production au détriment des investissements productifs.

Aujourd’hui les pays occidentaux font face à la domination du mode productif industriel (production) et aux problèmes engendrées par ce mode comme le chômage ou l’exploitation des ressources naturelles sans limite (destruction créatrice). » »

Qu’est-ce qui favorise le progrès technique ?

La croissance technique est un concept développé par Joseph Schumpeter et repris par d’autres économistes. Il s’agit d’une dynamique de changement des techniques au cours du temps, qui se traduit sur certains points par une augmentation de la productivité due à l’usage de nouvelles techniques.

Les entreprises exploitent les ressources produites dans les secteurs adjacents pour améliorer leurs activités : elles innovent, notamment en utilisant les nouvelles technologies, et elles font appel à des travailleurs qualifiés pour accroître leur productivité. La notion est utile pour analyser les effets du progrès technique sur la croissance économique.

Le progrès technique favorise la croissance économique car il permet aux entreprises d’augmenter leur production tout en réduisant le coût du travail et ce sans que les consommateurs aient besoin de changer quoi que ce soit.

Pour conclure, le progrès technologique est quelque chose d’important. Cela permet de comprendre comment fonctionne le monde et comment cela sert à l’entreprise. Il est donc primordial pour les gens de s’y intéresser et de se former.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.